concession des fauches

Les Fauches

Concession de 575 hectares créée le 6/10/1832 et accordée à M. Genestet de Saint-Didier.

Les premières recherches sont réalisées vers 1826-27 (puits de Saint-Didier no 1).

1844 : les seuls travaux sont à Montaubry et le Bois des Fauches

1854 : concession amodiée à la Société des Hauts Fourneaux de Franche-Comté, exploitant le puits de Saint-Didier n02&3, puits des Limites et le puits des Fauches ou puits de la Plaine (non localisés n02 et 3)

1867 : arrêt de l'exploitation

01/01/1895 : location aux entrepreneurs Vouillon et Vernet de Baudemont (Saône-et-Loire), ayant pour projet la remise en exploitation du puits du Breuil. Construction d'une voie ferrée entre ce puits et la gare de Saint-Julien-sur-Dheune, démantelée dès 1911

1917 : vente de la concession à la Compagnie des Hauts Fourneaux de la Chasse. , concession transférée aux Houillères du Bassin de Blanzy après la nationalisation de juin 1946.

Puits de la concession des Fauches

 

 

Puits des Fauches

Foncé en 1838 à 70 m, abandonné en octobre 1838  Equipement au Ier janvier 1898: machine à vapeur de 10 ch.

 

Puits du Manège

Pr : 7 m en 1984 (50 m en théorie).

 

Petit Puits

 

Puits du Breuil

Foncé en 1861.

Machine à vapeur de 40 ch.  Pr : 123 m en 1984.

 

Puits Saint-Eloi

 

Puits Sainte-Marie

Foncé durant les années 1855-1860 Pr : 232 m en 1984.

 

Puits Porchet no I & 2

Tous les puits connus et mesurés en 1984 par les mines de Blanzy ont été remblayés à cette date.

localisation des puits des fauches

Fauches

Ajouter un commentaire

 
×